Alicia Fall sur le plateau de 9h50 le matin

Alicia Fall : « Une quotidienne de 52′ en direct, c’est beaucoup de boulot ! »

Alicia Fall sur le plateau de 9h50 le matin
Alicia Fall sur le plateau de 9h50 le matin

Fin de saison pour Alicia Fall à la tête de « 9h50 le matin » sur France 3 Pays de la Loire... L'heure d'un petit bilan ! Une saison en matinale, une saison en quotidienne, de nombreux invités, de belles rencontres... Qui a dit qu'on s'ennuyait en province !?! Certainement pas Alicia, qui s'est donnée à fond sur France 3 Pays de la Loire ! Lisez plutôt !

Quel bilan global faites vous de cette saison à « 9h50 le matin » ?

Je suis encore en pleine digestion, de prise de recul.

Je ne m'attendais pas à me retrouver à ce point lessivée en fin de saison, j'assure l'antenne mais je suis aussi investie dans l'aspect éditorial, jusqu'à m'impliquer dans la coordination. Une quotidienne de 52' en direct, c'est beaucoup de boulot ! Mon bilan demeure positif, l'antenne en région n'a rien à voir avec le travail dans la capitale, les mentalités sont vraiment très différentes. Par ailleurs, j'ai sous estimé l'énergie qu'un tel challenge pouvait demander, notamment la gestion de l'humain. J'ai appris à mieux me connaître et intégrer le fait que derrière un sourire peut se cacher milles intentions. Cela dit, je n'en demeure pas moins ravie d'avoir ajouté une corde de plus à mon arc !

Quels ont été vos meilleurs moments, ceux qui vous ont marqué ?

Marie de la troupe « Huguette the power », des résidents d'hepad qui ont formé une chorale. C'est simple, elle m'a fait rire et pleurer ! J'ai également été touchée par Florian de l'association « ACVS » victime d'harcèlement scolaire, qui avait accepté de témoigner sur sa douloureuse expérience qui l'avait mené à une tentative de suicide. C'est violent et triste de réaliser qu'à cet âge, beaucoup de jeunes veulent raccrocher le tablier de la vie.

Et tous ces moments passés aux côtés des techniciens, scripts et maquilleuses ainsi qu'avec les membres de la production exécutive de cette matinale « Mstream », avec qui, j'ai pour certains, créé une vraie complicité.
Dans cette matinale, je transmets ma bonne humeur et mon humour, cela dit, ce programme me permet surtout de traiter de sujets qui me tiennent à cœur, de parler de difficultés et maux face auxquels chacun d'entre nous peut être confronté. N'est-ce pas là, aussi, le rôle du service public !

Alicia Fall sur le plateau de 9h50 le matin
Alicia Fall sur le plateau de 9h50 le matin

C'est aussi une saison en Loire-Atlantique, votre région natale, qui vient de s'écouler. La vie parisienne ne vous a pas manqué ?

J'y retourne de temps en temps. En soi, ce n'est pas la vie parisienne qui me manque, pas du tout même, mais mes amis.
Paris est une ville « vampire » qui aspire votre énergie, beaucoup sont montés dans l'espoir d'accomplir leurs rêves et y ont laissé leurs plumes. C'est très dur d'y vivre décemment. J'y ai vécu à la fois des galères d'intermittente et des périodes bien plus fructueuses, une belle expérience de 17 ans, dont j'en suis sortie grandie. Quant à ma vie Nantaise, elle me plaît, ma famille, mes amis d'enfance, ses espaces, ses divers événements et festivals,  c'est vraiment une ville extra, où il fait bon vivre, en famille notamment ! Cela dit, en baroudeuse que je suis, je ne m'interdis rien, je peux partir avec ma famille et voir comment est la vie ailleurs, j'aime l'aventure, l'inconnu et les surprises qu'elle nous apporte lorsqu'on la titille.

A la rentrée vous retrouve t-on pour une saison 2 ?

Rentrée le 3 septembre. Même formule, mais nouveau plateau.

Avez vous d'autres projets en parallèle ?

Toujours ! Mais j'en parlerai au moment venu. Ce qui est certain, c'est que quoique je fasse, c'est toujours dans l'objectif de m'assurer une certaine indépendance, précieux sésame dans notre métier. Il faut pour cela faire des choix stratégiques, continuer ou partir au moment opportun.

Merci Alicia !

 

par Damien D.