Annabelle Baudin : « Ce n’est que le travail, les expériences qui feront la différence »

Portrait d'Annabelle Baudin

Après avoir présenté pendant plusieurs années des jeux de CallTV, on peut désormais retrouver Annabelle Baudin à l’animation du Kéno sur France 3….et bien d’autres projets à venir…

Quel a été votre parcours professionnel avant d’en arriver là ?

Un bac littéraire & des études en communication à Montpellier, j’ai ensuite obtenu mon diplôme de journaliste à Paris.
C’est lors d’un stage à Fun TV que j’ai fais mes premiers pas à l’antenne. Fun était un véritable laboratoire pour qui voulait travailler dans l’audiovisuel…Quelques années plus tard, j’ai retrouvé une partie de l’équipe au sein d’M6. Entre temps, j’ai obtenu mon diplôme, intégré la « fameuse » nrj school et, suivi une formation à l’Ina…

Après avoir présenté des jeux comme « Allo C Quizz », « Le people show » et « L’alternative live » quelles conclusions en tirez-vous ?

Je dirais qu’il faut avoir une sacrée dose de volonté pour arriver à travailler correctement. On ne vous attend pas et ce n’est que le travail, les expériences qui feront la différence.
Rien n’est jamais acquis et pour personne! Ce sont paradoxalement des aventures formidables, une multitude de rencontres, des ambiances de travail unique lorsque l’on aime vraiment ce métier !

Que pensez-vous du concept de ces émissions ?

Pour les émissions de nuit comme M6 Music Live ou L’Alter, il s’agissait d’écrire l’émission la journée et d’assurer les directs à 4H00 du matin. C’est un rythme particulier auquel il faut savoir s’astreindre. Ce sont de véritables émissions musicales avec les JT de la musique, les reportages & les surprises liées aux conditions du direct.
Concernant les autres émissions de call-tv sur lesquelles j’ai pu travailler, je retiens surtout l’importance du direct, je crois qu’il n’y a pas mieux pour apprendre en télévision…cela « dédramatise » beaucoup de choses, il faut avoir le goût du jeu, de l’improvisation, aimer rire !

Cela a-t-il été un tremplin pour vous ?

Un tremplin non…mais un exercice excellent !

Vous avez présenté le « Campus Poker Master » sur Poker channel et en ce moment vous animez le Kéno, êtes-vous aussi une joueuse ?

J’ai un sacré faible pour les jeux de rôle… Je joue de temps en temps au Poker, c’est vrai…toutefois, c’est dans la vie de tous les jours que je mise surtout…

Y a-t-il des choses que vous avez faites et que vous regrettez ?

Des regrets, je n’en ai pas, non. Ce n’est pas dans mon tempérament et finalement peu importe le résultat si c’est ce que j’ai voulu.

Aimeriez-vous avoir votre propre émission et quel en serait son concept ?

C’est en cours…un programme sur la web tv devrait voir le jour incessamment. Nous sommes une équipe à plancher dessus, il y aura un contenu véritable avec de l’information, de nombreux sujets en parallèle avec l’actu…bref, c’est une nouvelle aventure que nous amorçons!

Quels sont vos futurs projets ?

Contentons nous du présent, il y a déjà beaucoup à faire, non ?

Si vous n’étiez pas présentatrice, quel autre métier auriez-vous aimé faire ?

Je voulais être avocate…défendre les droits des femmes et des enfants m’aurait particulièrement intéressée. J’aime penser que les grands avocats sont souvent de bons comédiens, vous ne croyez pas ? Il faut avoir le goût du mot juste et la capacité à mettre en scène ses arguments, non ?

Quel est votre style de musique ?

Je n’ai pas d’habitude donc je n’écoute pas toujours la même chose.

Que regardez-vous à la télé ?

Bannissez moi mais je vis sans télévision… c’est assez paradoxal.

Quelles sont vos passions, loisirs ?

J’ose avouer que j’essaye de vivre de mes passions…me lever le matin en me disant que je vais faire ce que j’aime… Je travaille dans ce sens et n’ai d’ailleurs jamais envisagé le contraire. Il n’y a rien de plus triste que de n’être habité par rien, aucun désir, aucune volonté de réalisation personnelle.

Vous avez quelques choses à rajouter ?

Un ami me répète souvent que partout où il y a « Volonté » se trouve un chemin…Tout est dis, force & courage pour 2009 !

 

Merci Annabelle d’avoir répondu si gentiment à cette interview.

par Sébastien Radel

En savoir plus

[fa]eye[/fa]Voir aussi

A lire aussi

Annabelle Baudin : « Les 16-30 ans ont envie de savoir qui sont les hommes et les femmes au service de notre avenir »

Annabelle Baudin : « Être gourmand de tout c’est respirer à la bonne altitude »

Annabelle Baudin : « Ce n’est que le travail, les expériences qui feront la différence »

Dernières news

TéléSphère change de look !

      Le 1 mai, 2016|

0

France24 : nouvelle formule pour « Élément Terre »

      Le 26 mars, 2016|

0

Audrey Chauveau part à l’assaut du désert au Rallye Aïcha des Gazelles

      Le 19 mars, 2016|

0

Laisser un commentaire