[Fort Boyard] Samira Ibrahim : « On en revient toujours avec des bleus ! »

Samira Ibrahim dans la cabine abandonnée - crédits photos : © SCARELLA Gilles / FTV
Samira Ibrahim dans la cabine abandonnée – crédits photos : © SCARELLA Gilles / FTV

Pour sa première participation à Fort Boyard, Samira Ibrahim à du dépasser ses limites et affronter les épreuves du célèbre fort. La journaliste de France Ô revient sur cette expérience teintée d’aventure et de découverte. Diffusion samedi 23 aout à 20h50 sur France 2.

C’est votre première participation à Fort Boyard, comment cela s’est passé dans l’ensemble ? Qu’en retenez vous ?

C’était une super expérience ! Je regardais Fort Boyard dans mon enfance, alors y participer était assez génial ! Le site en lui même est magique. L’ambiance était bon enfant pendant le tournage [ndlr : le 28 mai 2014]. J’ai eu la chance d’être dans une équipe très sympa. Nous avons très vite eu envie de jouer, de collecter le maximum d’argent pour l’association que l’on défendait, le Fonds CSP. Et jouer pour une association, ça booste encore plus ! Du coup, on en revient toujours avec des bleus ! (rires) C’est aussi une expérience très addictive, puisque quand on ne réussit pas une épreuve, on a comme une envie de prendre sa revanche une prochaine saison…

Et puis Fort Boyard, c’est aussi concept d’émission génialissime parce qu’il réunit petits et grands. Le succès de ce programme va au-delà de nos frontières ! Durant la semaine de l’enregistrement, des équipes de télévisions belges et marocaines venaient faire leurs enregistrements. Je ne savais pas que Fort Boyard était ainsi diffusé dans plusieurs pays et en plusieurs langues. Cocorico ! Cela fait plaisir de voir qu’un concept télé français soit acheté à l’étranger !

Entre serpents et araignées, n’avez-vous pas eu quelques appréhensions avant d’aller relever les épreuves du Fort ?

En fait, c’est à la fois très excitant de participer à Fort Boyard mais je me disais aussi « Mon Dieu mon Dieu, pourvu que je ne tombe pas sur cette épreuve ! » (rires) En même temps, le but de Fort Boyard est aussi de dépasser ses limites…et ses peurs. Après je ne sais pas comment ils font, ils sont très forts, mais ils savent ce qui nous révulse. Par exemple Malik Bentalha ne supporte pas les souris, il a eu une épreuve avec des souris. Moi je n’aime pas tout ce qui grouille, j’ai eu les insectes ! Je suis très frileuse, j’ai du plonger dans l’eau glacée ! Mais quand on joue pour une association, nous avons cet objectif qui aide à dépasser nos limites. Et cela reste aussi un jeu, on se donne à fond pour récupérer les clefs, les indices, les boyards. Pour cela on s’égratigne, on se fait des bleus, on se fait mal… j’avais 15 ans quoi ! (rires)

Côté coulisses, comment se sont déroulés les enregistrements ?

Fort Boyard a une équipe technique très professionnelle. Sur place, on en oublie complètement les caméras. Nous sommes pris en charge du début à la fin. Tout est bien ficelé. Olivier Minne est fabuleux. Avec tout cela, on se laisse vie prendre au jeu, ce qui laisse beaucoup de place à la spontanéité. Quand on se retrouve dans la boue, dans la mer, on comprend vite que l’on va finir par ressembler à rien. Mais, on va à Fort Boyard pour l’aventure, ce pas un défilé de mode ! C’est ça Fort Boyard, l’aventure et la découverte !

Cet été, nous avons pu vous voir dans « Casa VIP » de Gysèle Soares sur beIN sport, et également dans « Mot de passe » le jeu de Patrick Sabatier sur France 2. Était-ce plus stressant de participer à « Mot de passe » qu’à Fort Boyard ?

Oui, car je ne connaissais pas vraiment le jeu. Je me suis vite rendue compte qu’il fallait se préparer. Ma fille est plus forte que moi ! (rires) J’ai dit oui, et j’ai un peu stressé sur le plateau sachant que je pouvais faire perdre ou gagner quelqu’un… La pression est assez forte. J’ai adoré cette expérience. Patrick Sabatier a une énergie folle comme son public. Je n’avais jamais eu l’occasion de participer à des jeux télés, et de vivre cette super ambiance sur place, je peux dire que j’adore les jeux télés et ce contact avec le public.

Dans quel(s) autre(s) jeu(x) aimeriez vous prendre part ? N’oubliez pas les paroles ? Pyramide ?

Je ne sais pas… Je ne connais pas beaucoup les jeux télés en fait. Il faudrait que je regarde tous les jeux pour pouvoir répondre !

Et du côté de la rentrée que nous réservez-vous ?

Nous démarrons une nouvelle saison d’Investigations sur France Ô. Le magazine fonctionne bien. Nous allons essayer de fidéliser encore plus, d’aller chercher de nouveaux téléspectateurs. Je poursuis également mes émissions de radio sur Monte Carlo Doualiya. Et puis je vais essayer de m’ouvrir à d’autres formats. Place à l’aventure et à la découverte… un peu comme Fort Boyard ! (rires)

Retrouvez Samira Ibrahim à l’assaut de Fort Boyard avec Cyprien, Gysèle Soares, Maxime Musqua, Malik Bentalha et Jérôme Niel samedi 23 août à 20h50 sur France 2.

par Damien D.

En savoir plus

[fa]eye[/fa]Voir aussi

A lire aussi

Investigations enquête sur les chemins du terrorisme

Samira Ibrahim & Bernard de la Villardière animateurs du gala de l’AMREF à Monaco [photos]

Samira Ibrahim sur le front associatif avec l’AMREF et la Flamme Marie-Claire

Dernières news

France24 : nouvelle formule pour « Élément Terre »

Audrey Chauveau part à l’assaut du désert au Rallye Aïcha des Gazelles

Linda Labidi : « Les TPE représentent plus de 90% de notre écosystème entrepreneurial »

Vivez la Paris Fashion Week avec Audrey Chauveau sur June TV

Lauriers 2015 de la radio et de la télévision : Yves Calvi et Anne-Sophie Lapix récompensés