Virginie Sainsily aux côtés de Gaël Giordana et Daniela Prépéliuc sur BFMTV

Virginie Sainsily (BFMTV) : « Derrière un journal il y a toute une équipe »

Virginie Sainsily aux côtés de Gaël Giordana et Daniela Prépéliuc sur BFMTV
Virginie Sainsily aux côtés de Gaël Giordana et Daniela Prépéliuc sur BFMTV

Souvenez-vous de cet été 2017, du 29 juillet au 20 août, Virginie Sainsily a présenté ses tous premiers JTs sur BFMTV. Après une rentrée bien chargée à parcourir la France pour alimenter la chaine info en reportages et autres sujets, Virginie revient pour TéléSphère sur cette expérience estivale réussie.

Virginie globalement quel a été votre état d’esprit, votre feeling sur ce mois aux JTs ?

État d'esprit très positif, tout s'est bien passé. Je n'ai pas trop stressé et j'ai su gérer les difficultés liées au direct. Ma peur était de me retrouver en édition spéciale... Et évidemment cela s'est produit sinon ce n'est pas drôle ! J'ai eu à gérer 4h de live concernant les attaques terroristes à la voiture bélier en Espagne. J'ai un peu retenu mon souffle tout le long... Mais je m'en suis bien sortie. Et j'ai déjà hâte de recommencer 🙂

Vous avez présenté les JTs en Matinale, en mi journée, en soirée… Y a t-il une tranche info qui vous a plus plu ? Pas trop dur le réveil pour les Matinales ?

Pas particulièrement. C'était vraiment intéressant et enrichissant de pouvoir toucher à toutes les tranches. Je redoutais un peu la matinale parce que je ne suis moi-même pas très matinale haha mais j'avais des binômes très professionnels et aguerris. Ils m'ont parfaitement guidée et accompagnée durant ces premiers pas.

Si l’été c’est relâche, l’actu elle ne se relâche jamais hélas comme on l’a encore vu avec les attentats en Espagne. Vous avez été à l’antenne pour votre première édition spéciale en plateau. Rappelons que vous étiez sur le terrain lors des attentats de Londres. Comment avez vous vécu cela depuis le plateau ?

Honnêtement j'appréhendais beaucoup. Je mentirais si je disais que j'y suis allée sereine. D'autant que l'été, il n'y a pas qu'en présentation que l'on retrouve des novices. En régie aussi, à l'édition. Donc lorsqu'il faut prendre des décisions rapides, parfois ça coince. Mais je suis contente parce qu'on s'est tous serrés les coudes et qu'il y a eu un bon rendu à l'antenne. Les présentateurs ne font pas tout. Derrière un journal il y a toute une équipe. Pour ce qui est du ton, ce n'était pas évident non plus. Moi d'ordinaire souriante et joviale, il m'a fallu adopter une attitude plus sobre, sans être dans l'excès. C'était un exercice très formateur.

Quel bilan tirez vous de cette première expérience de présentation de JTs ?

Le changement de binôme m'a permis de voir différentes façons de travailler, d'écrire, et d'échanger ensemble. J'ai beaucoup appris de chacun. L'expérience la plus compliquée est lorsqu'il faut « casser l'antenne » pour une priorité au direct, commenter des images en live, gérer un breaking news. Mais c'est l'essence même de la chaine, et sur le terrain on y est déjà rodés. Il m'a fallu un petit temps d'adaptation mais j'ai rapidement pris le pas.

Partante pour recommencer ?

Il vaut mieux oui ! Puisque bientôt, c'est reparti pour un tour 🙂 Je vais présenter quelques tranches durant les vacances d'hiver.

Sur les réseaux sociaux, vous avez suscité une certaine popularité, la presse antillaise aussi vous a mise à l’honneur (couverture du TVMagazine édition locale). Quel a été votre ressenti par rapport à cet engouement ?

Je suis très flattée et honorée. Je sais que certaines personnes de l'hexagone ne peuvent pas forcément comprendre. On m'a posé beaucoup de questions à la rédaction. Mais lorsque l'on vient d'une ile si petite et si loin, on reste une « enfant du pays ». Et chaque victoire est une victoire pour tout le monde. Cela montre aux jeunes que si l'on se donne les moyens, l'on peut suivre ses rêves, se faire entendre, réussir dans la voie que l'on a choisi et ce quelle qu'elle soit.

Le mot de la fin ?

Désolé pour ce retard de réponse ! J'ai eu un été et une rentrée assez mouvementée. En espérant que cette année le soit tout autant 😉

Merci Virginie !

par Damien D.