Alicia Fall - montage : TéléSphère / crédit portrait : ©l.bonnefou

Alicia Fall : « Mon objectif était donc de quitter la capitale tout en restant dans mon métier »

Alicia Fall - crédit portrait : ©l.bonnefou
Alicia Fall - crédit portrait : ©l.bonnefou

Alicia Fall fait son come-back ! Dès le 4 septembre, elle sera à la tête de la matinale « 9h50 le matin » sur France 3 Pays de la Loire. A la fois animatrice & rédactrice en chef de l'émission, et mère de jumeaux, la nantaise compte allier son épanouissement professionnel avec la qualité de vie de sa région natale. Entretien.

En septembre vous faites un double retour : à l'antenne, et dans les Pays de la Loire, votre région d'origine. Comment s'est décidé ce come-back ?

Venant de Nantes, le jour où j'ai mis les pieds à Paris, il y a 17 ans, je m'étais faite la promesse de ne jamais y élever mes enfants. Mon objectif était donc de quitter la capitale tout en restant dans mon métier, exercice de style. J'ai eu cette proposition de Linda Tanfisac, directrice de production chez Mstream, une aubaine. J'ai quand même hésité, je le reconnais. J'aurai pu m'inscrire dans une rentrée audiovisuelle totalement différente, car même si dès le départ, cette proposition s'inscrivait à la perfection dans mon plan de vie, parfois faire certains choix évidents reste difficile à faire. J'ai fini par l'aimer notre capitale, mais voilà, la pensée est créatrice. J'avais devant moi ce à quoi j'aspirais depuis 17 ans, Nantes, ma ville natale, où j'ai mes proches et amis d'enfance, qui offre le cadre idéal pour une vie de famille tranquille, et par extension une sérénité dans le travail. J'aurai manqué de bon sens de refuser, pas qu'un peu même (rire). Clin d'oeil à Olivier Daube.

« J'avais devant moi ce à quoi j'aspirais depuis 17 ans, Nantes, ma ville natale »

Vous n'aviez plus fait d'antenne depuis votre départ de la météo de TV5Monde en fin d'année 2016. Cela vous manquait-il ? 

Oui ça commençait à me manquer. Je suis une mère louve, très proche de mes jumeaux, mais la femme que je suis a autant besoin de s'épanouir par le travail, surtout quand il est passion. J'ai contribué au lancement d'un magazine presse écrite en tant que rédactrice en chef, ce qui m'a pris beaucoup de temps et d'énergie, que j'ai décidé par la suite de consacrer uniquement à ma rentrée. C'est plutôt gratifiant de voir que son empreinte reste, que ce que l'on touche peut s'inscrire dans la durée, cela dit, un temps pour travailler pour les autres, un temps pour soi. Là, il était clairement temps de penser à moi.

Qu'allez vous proposer aux téléspectateurs ligériens ?

Je vais insuffler tout ce que j'ai toujours essayé et réussi parfois à transmettre aux téléspectateurs, soit ma positivité, ma bonne humeur, au travers de sujets impliquant la vie quotidienne propre à notre belle région. Cette matinale est pensée pour eux, elle se veut donc aussi pratique, informative que ludique. Je ne suis pas là pour hébéter les téléspectateurs mais bien pour les accompagner et ce de façon efficace, sans oublier ma devise qui est de rire au moins une fois par jour ! 

Dans le cadre de ce programme vous portez la double casquette animatrice-rédactrice en chef. Que vous apporte cette double responsabilité ?

C'est quand même bien d'avoir un regard sur l'éditorial, grosse responsabilité mais jouissive, je vais travailler en cohésion avec Olivier Brumelot, délégué à l'antenne et aux programmes de France 3 Pays de la Loire, le coordinateur éditorial Christophe Turgis, et Alexandra Lahuppe qui vient de la production Mstream, avec qui d'ailleurs, je suis ravie de collaborer également. Bien sûr, cela apporte du crédit en tant que professionnelle dans les médias, mais c'est avant tout un travail d'équipe. Par ailleurs, ne pas se méprendre, le régional donne cette impression de régression car je viens du national, alors qu'il n'en est rien, d'une part, car je reviens quand même au sein du service public qu'est France Télévisions, et d'autre part, aux commandes de la matinale de ma région. Je suis chauvine et l'assume, c'est une belle évolution, et surtout rien ne m'empêche de revenir sur le national lorsque l'envie me viendra, si elle me vient.

« Le régional donne cette impression de régression car je viens du national, alors qu'il n'en est rien »

A partir de quand vous retrouve t-on sur l'antenne de France 3 Pays de Loire ?

Je donne donc rdv aux ligériens mais pas que, dès le 4 septembre à 9h50 sur la 321, le mème canal sur toutes les box, pratique non ? (Rire)

Quel va être le programme de votre été ?

Et bien préparer cette rentrée, beaucoup de travail m'attends, donc les vacances ce ne sera pas pour cet été !

Un dernier mot ? 

La pensée est créatrice, ne rêvez pas, vivez ! Profitons de la vie ! 
Pensées à Sylvie Ortega, reste forte ma belle.

 

Merci Alicia !

 

par Damien D.