Couverture de Sphères Five

Kady Adoum-Douass : « Avec cet événement nous espérons donner de la visibilité à la recherche sur les cancers pédiatriques »

Couverture de Sphères Five

Kady Adoum-Douass, journaliste sur ARTE, a fondé et préside l'association « Sphères » qui vient en aide à la recherche contre les cancers pédiatriques. Le 24 et le 25 mars, elle co-organise « Sphères FIVE », un événement sportif pour tenter de battre le record du monde du match de foot indoor le plus long, pour la bonne cause. Rendez-vous au FIVE Paris 18ème.

Depuis maintenant deux ans, l’action de l’association « Sphères » est simple et concrète : apporter des financements à Christophe Grosset, chargé de recherche à l'INSERM, et à son équipe, dans leurs travaux sur les cancers pédiatriques. TéléSphère était allé à la rencontre de la journaliste et du chercheur à l'occasion de la création de l’association en mars 2015 (Lire L'engagement associatif de Kady Adoum-Douass). Après s'être structurée, avoir créé son site web et réalisé diverses rencontres et lobbying en vue de récolter des fonds, l'association lance son premier événement d'importance : « Sphères FIVE ».

Battre le record du monde du plus long match de foot indoor

Le 24 et le 25 mars, l'équipe de foot indoor « Sphères » va tenter de battre le record du monde du plus long match de foot indoor, soit 30h10min. Une épreuve marathon au profit de la lutte contre les cancers pédiatriques. Ce projet, un peu fou, est né d'une histoire d'amitié, nous a déclaré Kady Adoum-Douass « Mon meilleur ami Julien joue au foot indoor depuis plusieurs années. Son équipe n'avait pas de couleurs sur son maillot, il m'a alors proposé de porter celles de l'association pour la faire connaître. Et au bout de quelques mois, les gars se sont lancés dans ce pari de battre ce record du monde de 30h10min, toujours pour soutenir Sphères et son combat. » Le projet a été validé en décembre, et les choses se sont vites enchaînées « Joseph, le patron du FIVE a accepté de prêter gracieusement l'une de ses salles pour organiser le défi. Les gars de l'équipe ont fait marcher leurs réseaux, pour obtenir de l'aide dans l'organisation et le sponsoring. Par exemple, nous bénéficions depuis lundi dernier, d'un affichage gratuit dans les gares et aéroports via Mediatransports. » Et la présidente de l'association Sphères n'est pas peu fière des sponsors de l'événement (Adidas, la Mairie de Paris...) et de l'investissement des bénévoles car le but est bien de reverser tous les dons perçus à la recherche et non aux frais de fonctionnement de l'association. « Quand les gens s'engagent comme ça de manière désintéressée, ça fait plaisir. Ça me permet de poser ma tête sur l'oreiller le soir et d'être contente de ce que l'on fait. » confie Kady.

Un record, du sport et des animations pour sensibiliser

Kady Adoum-Douass et l'équipe « Sphères »
Kady Adoum-Douass et l'équipe « Sphères »

Si cette tentative de battre un record du monde est déjà une épreuve humaine à part entière, elle sert avant tout à mettre en lumière le combat de l'association « Sphères » contre les cancers pédiatriques. Ainsi autour du match d'endurance, Kady Adoum-Douass, Christophe Grosset, et les bénévoles de l'association sensibiliseront le public sur la maladie, les recherches et les actions de l'association « Nous voulons montrer que le travail des chercheurs sur les cancers pédiatriques manque de soutien. Seul 2 % des fonds destinés à la recherche contre le cancer sont consacrés aux cancers pédiatriques ! C'est 4 % aux États-Unis ! Il y a près de 80 associations qui s'occupent de soutenir les familles d'enfants atteints de cancers, comme « Eva pour la vie » qui mène très bien ce combat. Avec « Sphères », on a choisi de soutenir directement les chercheurs et en l'occurrence Christophe Grosset » précise Kady. La situation de la recherche en France est souvent peu connue, et il faut savoir que bien souvent les chercheurs passent plus de temps à chercher à obtenir des subventions pour financer leurs recherches qu'a travailler dans leurs labos... Ainsi des stands d'informations et des films sur les travaux de Christophe seront diffusés tout au long de l'événement. Les gens pourront faire un don, acheter des goodies ou des pâtisseries au profit de la recherche et discuter avec les divers intervenants présents. Mais ce rendez vous sera aussi festif avec des animations, de la musique, un food-truck, divers happenings et des personnalités surprises. « Nous serons sur place pendant 30h11min minimum ! Avec tout ce travail de préparation, nous sommes déjà tous fatigués, alors au bout du record, nous serons tous à ramasser à la petite cuillère ! Mais c'est pour la bonne cause ! On fera la fête samedi soir ! (rires) » s'exclame Kady.

Journaliste, présidente… militante !

Portrait de Kady Adoum-Douass

Force est de constater que depuis la création de son association Sphères, sa présidente Kady Adoum-Douass s'est pleinement investie. Ce combat lui tient à cœur. Le propos en est presque militant, et on comprend vite pourquoi « Près de 500 enfants meurent chaque année de cancers pédiatriques. Et, quand il existe des traitements, les conséquences ne sont pas anodines sur la santé, certains petits garçons deviennent souvent stériles » nous a expliqué Kady qui reste aussi interloquée devant le mutisme des politiques sur le sujet « Il y a de l'empathie, mais souvent on en reste là. Pourtant quand on voit toutes les choses prometteuses qui sont faites dans les laboratoires, mais qui faute de moyens, ne peuvent aller plus loin... De plus, il y a trop peu d’études épidémiologiques qui permettent de déterminer les origines de ces cancers pédiatriques. Tout est encore à faire ! » Avec « Sphères FIVE », Kady Adoum-Douass compte bien donner de la visibilité à sa cause, et ce n'est là qu'un début « Au mois de juin nous allons participer aux 10km de Paris. Nous allons essayer de faire deux événements par an. Du côté du site internet, nous allons mettre en place une boutique en ligne, et bien sûr nous allons démarcher et tenter de trouver des mécènes. Nous cherchons aussi des bénévoles, motivés et sérieux pour nous aider sur les événements sur le terrain. »

Avec tout le travail déjà effectué depuis deux ans, Kady et son association pourront être fières de donner en fin d'année le premier chèque, à cinq chiffres, à Christophe Grosset pour lui permettre de continuer sereinement et pleinement ses travaux de recherches. « D'ici 10 ans, j'espère que l'on pourra avoir des résultats » déclare t-elle. Et nous ne pouvons que lui souhaiter que tout cet investissement soit gagnant pour tous les enfants atteints de cancers…

Rendez-vous les 24 & 25 mars au FIVE PARIS - 32 Rue Moussorgski - 75018 PARIS et suivez l'événement sur Twitter #SpheresFIVE et #fightcancer

 

par Damien D.