Kady Adoum-Douass : « C’est le premier concert d’envergure organisé en France en l’honneur de Daniel Pearl »

Logo du concert Daniel Pearl

Kady Adoum-Douass, journaliste sur Canal+, co-anime avec Guillaume Durand le concert événement « La musique plus forte que la haine » le lundi 13 octobre. Ce concert est organisé par la fondation Daniel Pearl, du nom de ce journaliste, violoniste de talent, pris en otage et assassiné en 2002 par Al-Qaïda. Vu l’actualité de ces dernière semaines, et les morts atroces de James Foley et Steven Sotloff, ce concert et son message sont on ne peut plus d’actualité. Kady s’est confiée à TéléSphère.

Kady, ce concert « La musique plus forte que la haine » se déroule pour la première fois en France. Que représente t-il à vos yeux ?

Disons que c’est le premier concert « d’envergure » organisé en France en l’honneur de Daniel PEARL. Quand le projet a commencé à prendre forme, nous n’imaginions pas qu’il serait à ce point d’actualité douze ans après son assassinat par des membres d’Al-Qaïda dans les circonstances que l’on connaît. Cet événement rend hommage à toutes les victimes du terrorisme, quel qu’il soit.

De nombreux artistes internationaux sont présents, Barbara Hendrix en est la marraine. Dans quel état d’esprit êtes vous à quelques jours de la présentation de ce rendez-vous prestigieux ?

Impatiente d’y être et surtout curieuse. Les artistes présents lors de ce rendez-vous viennent de tous horizons. La première partie sera consacrée à la musique classique avec notamment Hélène Mercier, David Kadouch ou encore Olivier Charlier. La deuxième partie jazz/blues verra plusieurs univers se mélanger, du jazz racine avec notamment Jacques Schwartz Bart, Moonligth Benjamin, en passant par un hommage à Miles Davis et Nina Simone… Un programme très varié et comme vous le dîtes… prestigieux.

C’est d’ailleurs plutôt une surprise de vous retrouver en Madame Loyale. Dans quelles circonstances avez-vous rejoint Guillaume Durand à la présentation de ce concert ?

Le hasard fait parfois bien les choses. J’ai rencontré Malka Marcovitch, directrice Générale de Palmyre & Co, il y a plusieurs mois lors d’une conférence sur le terrorisme international. Elle m’a recontacté à la rentrée, avec Jean-Marie Dubois, Président de Palmyre & Co, [ndlr : Palmyre & Co est l’organisateur de l’événement] pour me proposer de co-présenter cet événement. J’ai évidemment accepté.

« La musique plus forte que la haine », tel est le message porté par tous ces artistes. Que vous inspire t-il ? La musique peut elle triompher de la haine quand on voit les derniers assassinats ?

C’est une forme de résistance passive. Se rassembler sous une même bannière symbolique. La culture, se nourrit de l’autre, des différences d’autrui, c’est pour moi l’exact opposé de la haine… Alors oui, ça n’empêche pas les assassinats comme celui de Daniel PEARL mais vivre dans la peur que de tels actes se réitèrent c’est justement le but des terroristes…

Merci Kady !

par Damien D.

Voir aussi